Partenaires

Vous enseignez les SVT et voulez partager ou discuter sur ce beau métier ?.. Rejoignez la

Communauté LaboSVT !
(compte gmail/google+)


LaboSVT.com est affilié à :



SVT Quiz
Quiz au hasard :

RNG Saucats
(10 questions)

Meilleurs Scores :
adlene : 100.00%
SOUMARE2 : 90.00%
fafa : 80.00%

Derniers Quiz :



Flash info
S'inscrire à Labo SVT

Pourquoi faire ?..



Pour PARTICIPER !..


En effet, si vous êtes membre, vous pouvez facilement ajouter :

- des articles

- des commentaires

- des entrées dans la BdR

- des liens Web

- des fichiers à télécharger

- des images et animations

- des Géopoints (Géol-SIG)

- des sondages

- des dossiers complets

- etc.


Chacun contribuant ainsi, à sa manière et comme il l'entend, à l'enrichissement d'un Fond de Laboratoire utile à tous.

..Vous pouvez aussi poster sur tous les Forums et gérer votre Journal (Blog)


( Consultez la FAQ )






 
Afficher/Masquer la colonne de droite
AccueilArticlesPremière S - Procréation  Différenciation des voies génitales
Première S - Procréation
  Différenciation des voies génitales - Exo

Posté le 20 juillet 2005 à 15:10 par CHOPIN  -  Info Auteur

A- \  A+ 
( Vous pouvez afficher/masquer les blocs droits en cliquant sur l’icône   )

Problématique : La détermination du sexe phénotypique est irréversible et se traduit par la différenciation des gonades et des voies génitales. Nous avons vu que les gonades étaient les premières à se différencier, contrôlent-elles la différenciation de l’appareil génital ?

Objectifs de méthodes : Analyser des résultats expérimentaux.
                                             Proposez des hypothèses.
                                             Relier des informations à un problème donné.
                                             Réaliser une synthèse.



 
    • LES OBSERVATIONS DE LILLIE ( 1916)

Dans l’espèce bovine, les gestations gemellaires sont assez fréquentes. En 1916, Lillie, biologiste, remarque que lorsque les deux fœtus sont de sexes différents, la femelle de caryotype XX, présente pourtant systématiquement des anomalies :

-         elle est stérile

-         ses ovaires sont de très petite taille

-         les trompes utérines très peu développées ou absentes

      -         certains organes masculins comme les vésicules séminales peuvent être présentes.


On sait qu’une autre particularité de l’espèce bovine réside dans la fusion des vaisseaux sanguins des placentas des jumeaux, ce qui entraîne des échanges de sang entre les deux fœtus.


 
 
 
 
  1. Rappelez la définition d’une hormone et donnez-en quelques exemples.

 

  1. Proposez une hypothèse permettant d’expliquer les résultats observés par Lillie.
 
 
 
 
 

 

 
 
  1. Rappelez la définition d’une hormone et donnez-en quelques exemples.

 

  1. Proposez une hypothèse permettant d’expliquer les résultats observés par Lillie.
 
 

 
 
 

 

 

 
 
  1. Rappelez la définition d’une hormone et donnez-en quelques exemples.

 

  1. Proposez une hypothèse permettant d’expliquer les résultats observés par Lillie.
 
 

 
 
 

    • LES EXPERIENCES HISTORIQUES DE JOST ( 1947 )
 
Jost met au point plusieurs techniques d’intervention sur l’appareil reproducteur du fœtus, il réalise grâce à celles-ci trois interventions sur le lapin qui sont restées célèbres :

-         Castration de fœtus mâle et femelle au stade des gonades indifférenciées, c’est-à-dire avant 19 jours de développement.

-         Il greffe unilatéralement un testicule chez un fœtus femelle.

-         Il dépose unilatéralement un cristal de testostérone chez un fœtus femelle.
 

 
 
 
 
 

 

 
 
 

 
 
 

1.     Que cherche-t-il à démontrer en réalisant cette expérience ?

 

2.     Décrivez les résultats qu’il obtient dans chacun des cas.

 

3. Comparez les résultats d’une greffe de testicule complet et d’une implantation de testostérone chez un embryon femelle. Formulez une hypothèse por expliquer les différences constatées.

 

    • LA DECOUVERTE DE JOSSO ( 1984 )
 
En 1984, une équipe de chercheurs français dirigée par Josso isole un gène codant pour une gormone qu’ils appellent l’AMH. Cette hormone est produite par des cellules du testicule, les cellules de Sertoli. Cette hormone n’a jamais été détectée chez les femelles. Ils introduisent ce gène dans l’ADN d’un embryon femelle, puis étudient l’appareil génital de la souris transgénique. Les résultats sont donnés dans les deux microphotographies ci-dessous.
 
       
   
 
 
 
 
 
 
    • En analysant le devenir des canaux de Müller observés dans les résultats expérimentaux, indiquez le rôle de l’AMH . Proposez un nom à ces initiales. Votre hypothèse proposée à la question 3 est-elle vérifiée ?
    • Réalisez un schéma de synthèse qui reprendra toutes les informations apportées par cette fiche de travail.

Licence d\'utilisation  :  Cliquez !





0 commentaires


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus !

Les commentaires anonymes ne sont pas autirisés... Utilisez le FORUM TOUT PUBLIC.


Options

Licence d'utilisation :

Licence CC


Format imprimable  Format imprimable


Format PDF  Article Format PDF


Envoyer cet article à un(e) ami(e)  Envoyer cet article




Liens connexes

Voir tous les articles
de ce thème :

Première S - Procréation



Voir tous les articles
de cette catégorie :

Exo



Voir tous les articles
soumis par :

CHOPIN




Article le plus lu du thème
Première S - Procréation :
Régulation du cycle sexuel féminin



Thème(s) associé(s)

Première L/ES - Procréation