Résistance aux antibiotiques

[ Sujet : ] - [ Date : 18 novembre 2011 à 15:43 ]



Une fiche TP sur la résistance bactérienne aux antibiotiques permettant de réaliser un antibiogramme (à partir d'un kit Sordalab), d'en analyser les résultats et d'aborder la notion de CMI. A cette partie expérimentale fait suite un exercice argumentaire sur la résistance à un antibiotique pourtant de synthèse récent (céfotaxime). Bref, un TP-TD pour donner du sens à des slogans peut-être trop entendus...

Remarque : L'image de boite de Pétri est en principe prévue pour être à l'échelle 1/1 à l'affichage et à l'impression mais un dimensionnement sera peut-être nécessaire.




1 S - Act 2-7 : Résistance bactérienne aux antibiotiques   -  FB – 2011 - v.2


Les antibiotiques constituent un arsenal de médicaments très important pour combattre des maladies microbiennes. Mais avec les années, les souches de bactéries résistantes sont de plus en plus nombreuses.


Mod. 1 : Réalisation et analyse d'un antibiogramme (1h30)

1) Réalisation de l'antibiogramme

Un antibiogramme permet de mettre en évidence et de quantifier l'action d'antibiotiques. Vous allez réalisez deux antibiogrammes (l'un sur une souche d'E.coli, l'autre sur B.megatherium) testant les quatre substances suivantes : Ampicilline (AM), Pénicilline (P), Tétracycline (TE), Acide nalidixique (NA). (Rq : ces souches sont non pathogènes)

ATTENTION : Toutes les manipulations seront faites en respectant scrupuleusement les consignes de le "fiche protocole", dans la zone de stérilité du bec Bunsen, boîtes ouvertes le moins longtemps possible !

1. Lavez-vous les mains, désinfectez le plan de travail à l'eau de javel puis réaliser la première partie de la manipulation en suivant la fiche protocole.
2. Durant les 25 à 30 minutes de séchage des boites, commencer le module 2 de cette activité.
3. Lavez-vous les mains, recréer des conditions de travail stérile et terminer la manipulation en suivant la fiche protocole.

NOTE : les résultats seront visibles le semaine suivante...


2) Analyse des résultats

NOTE : Cette analyse sera faite une semaine plus tard ou grâce au document de secours ci-dessous.

La photo ci-dessous correspond au résultat des deux antibiogrammes réalisés sur E.coli et B.megatherium par un autre groupe de TP. (les couleurs ont été inversées et la photo a été traitée pour améliorer le contraste)

Q1 : Mesurer le diamètre de la zone d'action de chacun des quatre antibiotiques testés. (Respectivement AM, P, TE, NA)

Q2 : En utilisant la fiche protocole (tableau CMI), déterminer le niveau de sensibilité (sensible, intermédiaire ou résistante) des bactéries à ces quatre antibiotiques.

Q3 : Indiquer celui (ou ceux) qui semble(nt) le plus efficace(s).

 

Mod. 2 : Mise en place de la résistance au céfotaxime (30 min)

Le céfotaxime est un antibiotique de synthèse assez récent de la classe des céphalosporines de troisième génération, appartenant à la famille des bêta-lactamines. Son large spectre lui conférait une forte activité sur de nombreuses bactéries. Pourtant depuis quelques temps certaines bactéries y sont devenues résistantes, c'est le cas de nouvelles souches de E.coli qualifiées de "BLSE" (bêta-lactamases à spectre étendu).

Comme les autres souches d'E.coli, E.coli-BLSE produit de la bêta-lactamase. Il s'agit d'une enzyme responsable de la résistance naturelle de ces bactéries vis-à-vis de certains antibiotiques (ex : pénicilline) dont elle reconnaît et hydrolyse une partie de la molécule, désactivant ainsi les propriétés antibiotiques de celle-ci. Chez E.coli-BLSE, la bêta-lactamase et aussi capable d'hydrolyser le céfotaxime. Le séquençage du gène de la bêta-lactamase chez E.coli-BLSE montre une différence de nucléotide en position 637 par rapport à E.coli.

Q4 : A partir de ces informations donner une explication cohérente à l'apparition de la résistance de certaines bactéries E.coli (E.coli-BLSE) vis à vis du céfotaxyme.

Q5 : Expliquer comment cette résistance d'abord très rare a pu s'étendre et devenir très fréquente aujourd'hui.

 


NOTES AUX COLL?GUES UTILISATEURS :

- Pour le module 1, la fiche protocole et le tableau CMI sont téléchargeables via la rubrique du site : Téléchargements / Documents / Première S.

- La photographie des résultats d'antibiogrammes (document de secours) est réduite dans l'affichage de l'article (limite de mise en page) mais sera à l'échelle 1:1 une fois récupérée par clic-droit (sur l'image) / "Enregistrer l'image sous...".

 



Version 2 en ligne depuis le 29/12/2011. (Voir commentaires)




Cet article provient de LaboSVT.com  [ http://www.labosvt.com ]

L'URL de cet article est : http://www.labosvt.com/article603.html